Campagnes Emailing et Pression Marketing

Conseils et Astuces pour bien gérer la pression marketing en emailing

Une mauvaise gestion de la pression Emarketing tue l’email marketing, et peut rendre vos opérations d’emailing inefficaces. Optimisez la pression de vos opérations Email marketing pour obtenir les meilleurs résultats.

Soyez transparents  :

Il s’agit de rassurer votre interlocuteur et d’être le plus transparent possible afin de gagner sa confiance.

  • Précisez le nombre d’emails que l’internaute va recevoir :
    • A vos points de collection d’adresses, précisez à l’internaute, le nombre d’emails qu’il va recevoir par mois, par semaine ou par jour.
    • Récoltez un peu plus d’informations que l’email : cela vous permet de vous prémunir de robots spammeurs, et de recruter une base plus qualifiée. Rendez ces champs obligatoires.
  • Indiquez à l’internaute  l’adresse email depuis laquelle les campagnes email seront envoyées :
    • Envoyez un email de bienvenue automatique, afin que l’internaute vous identifie tout de suite dans sa boite mail. A cette occasion, demandez-lui de vous rajouter dans son carnet d’adresses. Ceci vous assurera une livraison dans la Inbox pour la suite.
    • Il est impératif d’envoyer votre email de bienvenue dans les secondes qui suivent l’inscription de votre contact : il vous aura alors bien à l’esprit.
    • Rappelez dans tous vos emails le site partenaire sur lequel vous avez récolté son adresse.
    • En cas de recrutement via des partenaires, privilégiez le double opt-in. Votre base sera écrémée, c’est certain ! Cependant sur le long terme vous serez gagnants : vous évitez les problèmes de non-livraison de mails ou le  blacklistage tout simplement.

Contrôlez votre fréquence d’envoi

  • Soyez régulier : gardez les mêmes jours d’envoi de vos campagnes. Vos abonnés s’attendront à recevoir votre campagne ce jour-là. Ils peuvent être déstabilisés si vous changez de jour trop souvent.
  • Modérez vos envois : Une campagne par jour c’est le grand maximum, et dans le cas d’un type de ventes bien particulier comme les ventes privées.

Si vos envois de campagnes sont trop rapprochés, elles auront tendance à se cannibaliser. Et votre volume d’envoi ne sera pas rentabilisé. Sans compter la saturation de votre lecteur.

Prudence

  • Conservez bien les informations suivantes pour chaque adresse email enregistrée : adresse IP, dates et site d’enregistrement. Ils pourraient vous être réclamés en cas de plainte auprès d’organismes internationaux de gestion des plaintes pour spam.

Certains FAIs surveillent votre pression marketing

  • Sender Reputation Data

Mis en place par Microsoft, cet indice est peu connu des utilisateurs de l’emailing.

Il est cependant nécessaire de le connaitre et de le comprendre : il peut-être l’explication de vos soucis de non livraison de mails chez Hotmail, Live et Msn.

En effet un pannel d’une centaine de milliers de personnes a été mis en place par Microsoft. Le but est de déterminer si la livraison dans boite aux lettres ou la boite courrier indésirables par le filtre anti-spam de Microsoft est justifiée ou pas.  Le pannel des internautes est ainsi appelé à voter sur le bien-fondé de la livraison en courrier indésirable ou dans la Inbox.

Si votre note SRD augmente trop, vous devez penser à analyser les récents changements que vous avez pu apporter en terme de votre pression marketing ou de contenu.

Les ESPs qui adhérent au programme Return Path ont leur traffic sous surveillance  sur l’ensemble de leurs IPs et surveillent ainsi facilement les taux de SRD. Si vous êtes sur IP dédiée, vous aurez accès à des informations spécifiques concernant votre IP.

Microsoft fournit également des rapports SNDS qui vont prendre en compte le vote des personnes présentes sur le pannel, et des métriques comme les plaintes pour spam, les spam traps, les NPAIs, les clés d’authentification, etc.

Vous trouverez des informations détailées sur le Sender Reputation Data et le SNDS sur le site de Return Path.