Logiciel emailing : Les taux et statistiques à surveiller

Logiciel emailing: utilisez tous les indicateurs statistiques

Votre logiciel emailing doit vous donner des statistiques très précises. Voici une revue des taux à surveiller, sachant qu’il s’agit de moyennes et que ces taux peuvent varier d’un secteur à un autre.

Taux d’ouverture : en dessous de 17% votre campagne est sous la moyenne générale ! Comment booster, non seulement votre taux, mais votre nombre d’ouvertures ? Communiquez très régulièrement auprès de vous ouvreurs à 12 mois. Communiquez moins souvent vers vos non-ouvreurs. Vous aurez le plaisir de constater que votre nombre d’ouvertures va augmenter. En effet, en ciblant un auditoire plus qualifié, vos envois sont perçus comme étant de meilleure qualité par les FAIs, et vos emails arrivent plus facilement dans la Inbox !

Taux de clics : Le taux de clics emails doit se situer entre 3 et 5 % pour que votre campagne soit jugée efficace.

Taux de réactivité : il s’agit du nombre de clics divisé par le nombre d’ouvertures. Il faut surveiller ce taux de près. Plus il est élevé, plus votre contenu intéresse vos lecteurs et est pertinent. S’il décline, il faut vous poser la question d’améliorer le contenu de votre newsletter. A partir d’un taux de réactivité de 20%, vous pouvez estimer votre campagne réussie. Il peut y avoir plusieurs raisons pour expliquer un taux de réactivité faible: le contenu peut de pas correspondre à l’objet par exemple. Ou encore la newsletter comporte toutes les informations nécessaires. Vos lecteurs n’éprouvent pas le besoin de cliquer pour consulter votre site web.  Rédigez votre contenu selon votre objectif de comportement !

Taux de désabonnement : il ne doit pas dépasser les 0.2%. Si votre taux de désabonnement est supérieur, remettez en question fréquence d’envoi de vos newsletters. Il est normal que vos contacts se lassent avec le temps. Essayez de rafraichir votre base en recrutant de nouveaux contacts. Ou segmentez vos envois avec des communications bien ciblées selon le segment de contacts.

Taux de plaintes pour spam :  Si votre taux de plaintes pour spam dépasse les 0.1%, c’est que les attentes de vos lecteurs ne correspondent pas à ce que vous leur envoyez. Ils ont beau s’être abonnés sur votre site, ils ne s’attendaient pas à une pression d’envoi élevée, ou alors ils sont déçus du contenu qu’ils pensaient recevoir. Pensez à les informer sur votre fréquence d’envoi aux points de collecte de vos adresses emails.

Taux de non-livrés : au-dessus de 4%, la côte d’alerte est atteinte. Votre fichier d’emails est trop ancien, et n’a pas été entretenu régulièrement. Vos envois de campagnes sont trop peu fréquents, et les adresses se périment d’un envoi à l’autre. Soit, et c’est une très mauvaise pratique, vous vous êtes procuré un fichier d’emails, que vous avez acheté ou loué.

Tous ces taux que vous donne votre logiciel emailing sont autant de paramètres qu’il faut surveiller de près. Pour améliorer les  taux d’ouverture, de clics et de réactivité de vos campagnes, n’hésitez pas à vous servir des campagnes split tests A/B: en faisant jouer un objet différent, un contenu différent, et même un jour et une heure d’envoi différentes, vous aurez peut-être de bonnes surprises !

Plus de conseils emailing sur cette page