Comment réutiliser son ancien contenu marketing pour gagner plus de trafic

Pourquoi donc négliger cet ancien contenu que vous avez pourtant mis tant de temps à mettre en place ?

Nous le savons, vous travaillez d’arrache-pied et gaspillez sûrement de nombreuses ressources pour maintenir une activité permanente et une présence constante sur votre site internet.

Affichage de nouveaux contenus, vérification de l’exactitude, éventuelle correction voire ré-écriture, optimisation du référencement font partie intégrante du travail quotidien. Tout cela en vous assurant que votre référencement soit le plus travaillé possible même si cela reste une petite fraction du travail qui devrait être fait pour faire en sorte de garder le contenu de votre site Web à jour et intéressant.

We are Social Media (WeRSM), l’un des plus grands sites traitant des réseaux sociaux, a constaté que 76% des visites de son blog concernait la lecture d’anciens articles postés parfois plusieurs mois auparavant. Cela signifie que 3 internautes sur 4 se rendent sur un site afin de lire le contenu d’anciens articles et non pour lire de nouveaux articles récemment postés.

Cette étude nous explique qu’il est aussi très important d’optimiser votre ancien contenu afin de s’assurer qu’il soit en phase avec l’actualité du moment. Alors éditez le, ajoutez-y des informations pertinentes et faits récents et n’attendez plus pour le partager.

Il est temps d’affronter la dure réalité des faits – votre tout nouveau contenu va très bientôt se transformer en ancien contenu pour se retrouver à la périphérie de votre site Web et terminer aux oubliettes de votre mémoire.

 

Voici donc 5 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas négliger votre ancien contenu et continuer à investir en lui :

1. Votre ancien contenu est déjà présent dans les moteurs de recherche

Quiconque ayant une connaissance  même basique en SEO (Search Engine Optimization en anglais) sait que cela prend du temps pour que le nouveau contenu se fraye un chemin vers le haut du classement de votre moteur de recherche.

Votre nouveau contenu tire principalement son exposition du trafic direct, de l’email marketing et du relais via les réseaux sociaux. Pour être efficace, il faut un certain temps. Passé ce temps, il se peut fortement que votre contenu ne soit déjà plus pertinent.

Pour étayer cette thèse, revenons à l’analyse faites par WeRSM et constatons qu’en effet, sur les 76% des internautes qui ont visité l’ancien contenu, presque tous ont été dirigés vers le contenu via les moteurs de recherche.

Il est donc crucial d’utiliser vos propres outils d’analyse afin de vérifier où et comment vos clients sont redirigés.

2. Votre ancien contenu peut ne plus être suffisamment pertinent et précis

Les marketeurs ont tendance à oublier que tout contenu doit être vérifié de manière régulière. Ils ont tendance à considérer seulement le contenu qui leur saute directement  aux yeux. Ce n’est pas parce que le contenu ne se présente pas sur la page d’accueil que vos utilisateurs ne se retrouveront pas à le lire à un moment ou un autre. Pensez donc à garder votre ancien contenu à jour ; c’est même essentiel pour éviter de tromper vos lecteurs ou les laisser acquérir des informations erronées ou qui ne sont plus d’actualité.

La mise à jour des mots-clés pour votre référencement est également un élément à prendre en compte et qui peut changer beaucoup de choses. Vérifiez fréquemment leur pertinence est important pour continuer à attirer de nouveaux clients sur votre site Web.

3. Sauvegardez vos ressources – modifier est beaucoup plus facile que ré-écrire

Investir dans du contenu nouveau est une tâche qui va utiliser tout votre temps et vos ressources. Afin de maximiser votre efficacité, il est fortement conseiller de «rafraîchir » au maximum votre ancien contenu plutôt que d’écrire un nouveau texte pour votre site.

Gardez à portée de main une liste de toutes vos anciennes pages qui sont toujours d’actualité et dont le trafic reste toujours important et utilisez-les pour créer votre nouveau contenu en ajoutant de nouveaux mots-clés porteurs et bien sûr, en les éditant si nécessaire.

4. Ne vous tirez pas une balle dans le pied – le contenu répété est un contenu concurrentiel

Le blog d’ActiveTrail contient d’innombrables articles et conseils dans le domaine du marketing. Parfois, il nous arrive de créer un article sur un sujet sur lequel nous avons déjà écrit, ce qui crée une sorte de duplicate content (répétition de contenu). Attention, plus de pages ne signifie pas pour autant plus d’exposition sur les moteurs de recherche, mais cela signifie par contre que vous serez en compétition contre vous-même en ce qui concerne les clics et l’exposition.

En effet, si vous écrivez un article traitant d’un sujet déjà étudié, vous disposerez de deux pages web différentes (pour un seul sujet traité). Cela vous permettra d’obtenir un nombre modéré d’utilisateurs. En revanche, un seul bon article, ayant moins de concurrence, pourrait vous permettre de sensiblement améliorer la visibilité de vos pages sur le web et donc d’attirer de nouveaux utilisateurs.

Dans ce cas, au lieu d’écrire un nouvel article, prenez le vieil article et rafraîchissez-le, assurez-vous qu’il est à jour. Son taux de référencement web ne pourrait que s’améliorer et il se retrouverait, petit à petit, tout en haut de l’affiche !

5. S’assurer que votre ancien contenu est à jour est la meilleure façon d’obtenir de nouveaux prospects

Si nous partons du principe que la plupart du trafic de votre site web est généré par votre ancien contenu, il en est donc de même de la plupart de vos prospects. Un « Lead » est un client potentiel et afin de transformer ce prospect en un client réel, nous devons le diriger vers une sorte d’action à effectuer.

Assurez-vous que vos call to action (boutons d’appel à l’action) sont toujours pertinents et actifs sur tous vos anciennes pages, au risque de perdre des clients potentiels. Assurez-vous aussi que tous les liens sur les anciennes pages sont actifs et amènent bien vos utilisateurs vers les pages sur lesquelles vous désirez qu’ils arrivent.

Garder la trace de tous les vieux contenus de votre site n’est pas une tâche facile, voici quelques conseils pour éviter de négliger votre ancien contenu :

  • Mettez en place une tâche mensuelle de modification et d’optimisation de votre ancien contenu ;
  • Créez une liste de vos pages les plus réussies – assurez-vous que celles-ci sont toujours à jour ;
  • Chaque fois que vous souhaitez ajouter du nouveau contenu à votre site, arrêtez-vous un moment et vérifiez votre ancien contenu d’abord. Il est possible que vous n’ayez pas à travailler si dur.

Nous avons tendance à oublier ce qui est juste sous nos yeux, alors encore plus quand ça ne l’est plus. Désormais, c’est à vous de ne pas oublier votre ancien contenu. Rappelez-vous, les mots ont un sens et votre site Web est la somme de toutes ses pages. Pensez à garder votre contenu toujours à jour.

Si vous avez perdu l’inspiration, pensez au recyclage !

Beaucoup d’autres idées à découvrir sur notre blog !

Les commentaires sont fermés.