10 astuces pour booster votre base de données clients

Dans les campagnes d’email marketing, votre liste de contacts (ou d’abonnés si vous préférez) est de toute première importance. Tous vos efforts doivent être tournés sur l’acquisition constante de nouveaux abonnés qui viendront s’y ajouter régulièrement et faire ainsi de votre base de données clients votre avantage concurrentiel.

Mais attention, la course à l’acquisition ne doit pas pour autant vous faire oublier l’essentiel: la communication. Un email vous sert avant tout à communiquer et établir des relations avec vos prospects, recueillir des données importantes sur leur personne, sans oublier de booster votre ROI. Malgré l’importance de ce lien que vous devez entretenir avec vos prospects, certains marketeurs oublient l’essentiel et continuent à rater l’opportunité unique de créer un lien durable avec certains prospects en envoyant des campagnes sans réelles actions marketing utiles.

Pour construire, exécuter et maintenir des campagnes efficaces d’email marketing, vous devez respecter vos destinataires et cela se joue dès l’acquisition du client en amont.

Pour arriver à cela, utilisez ces 10 conseils pour booster vos abonnements afin de veiller à ce qu’aucune possibilité de collecter des adresses email pour vos campagnes ne soit manquée.

Acquisition clients - Créer une base de donnée clients

1- Personnalisez votre approche

La logique veut que nous soyons toujours plus réceptifs à un message personnel plutôt qu’à un message généraliste. Je pense que vous serez d’accord qu’un message avec une personnalisation avancée qui parle réellement au destinataire de manière précise encouragera non seulement le destinataire à ouvrir les emails mais également à interagir avec le contenu qui s’y trouve.

De la même manière, vos prospects seront plus enclins à s’abonner à votre site si votre message est orienté vers leurs désirs personnels. Cela renforce le lien que vous tentez de créer avec eux. Ainsi ils se sentiront vraiment mis en relation avec votre société. De votre côté, vous leur montrez qu’ils sont vraiment importants à vos yeux.

Par exemple faites des formulaires où vous vous adressez directement à votre visiteur, idem pour ce qui est du call to action, évitez les mots communs comme “Téléchargez”, “Achetez” et faites quelque chose de plus personnel comme “Je veux recevoir mon rapport maintenant !”.

2- Attirez par une étude/un cadeau

Souvent les professionnels sur le net sont à la recherche de rapports sur certains sujets. Les rapports faits par des cabinets de consulting ou autres sont souvent très onéreux et ne sont pas forcément en rapport avec la recherche réelle du client. De votre côté, vous connaissez le prix d’un prospect et vous savez que le prix de réalisation d’une étude même s’il est élevé n’est rien en comparaison du prix de l’acquisition de clients potentiellement intéressés par vos services et votre domaine d’activité. Dans ce cas, mettez-vous au travail, faites un rapport que vous offrez à qui le souhaite en échange que ce dernier s’inscrive à votre mailing list. Faites, bien évidemment, en sorte que l’offre soit suffisamment séduisante pour surmonter la réticence naturelle du lecteur à divulguer son adresse e-mail.

Si vous êtes un site de vente en ligne vous pouvez attirer en offrant une réduction à valoir sur votre site en cas d’abonnement à votre newsletter.

Lors d’une première visite sur une boutique en ligne, il n’est pas rare qu’un pop-up apparaisse proposant une réduction en échange d’une inscription.

Si vous êtes intéressé par un produit sur cette boutique, il n’est pas illogique que vous vous inscrirez à la newsletter pour économiser 10%-20%, non ? 🙂

Ce type de pratique est très efficace et recommandée pour gagner vos premières inscriptions.

3- Essayez le bartering publicitaire

Essayez de ne pas vous focaliser sur des stratégies trop évidentes ou trop frileuses. Pensez aux barters !

La notion de bartering ou barter désigne généralement un processus d’échanges publicitaires.

Dites-vous que le bartering peut vous permettre d’atteindre votre objectif sans aucun frais si vous vous débrouillez bien. Trouvez des entreprises en rapport avec votre domaine et voyez de quelle manière vous pouvez leur être utile et essayez de créer dans votre tête des « joint-ventures ».

Si votre newsletter concerne les poissons tropicaux par exemple, partez à la recherche des entreprises qui vendent des aquariums qui sont prêtes à vous permettre de recueillir les noms de leurs clients ainsi que leurs adresses e-mail. Offrez-leur en échange une étude spéciale sur un sujet connexe où vous assurez que leur nom sera mentionné en tant qu’entreprise spécialisée dans les aquariums et comme une bonne source pour l’approvisionnement de poissons tropicaux.

Cela crée une situation gagnant-gagnant où vous collectez des noms très ciblés et l’homme d’affaires obtient une certaine visibilité qui lui est également utile. Utilisez votre imagination et vous trouverez beaucoup d’idées d’association.

4- Faites preuve de transparence

Expliquez clairement votre opt-in, votre opt-out ainsi que votre politique de confidentialité. Mettez des liens vers les pages expliquant tout cela afin de montrer votre transparence sur la confidentialité des données et surtout votre bonne foi. Donnez un bref résumé de ce à quoi le opt-in engage ceux qui vont vous suivre.

Par exemple, vous pouvez dire :

«Notre promesse de confidentialité :

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise ou divulguée à des tiers.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment, avec effet immédiat.

Nous ne vous enverrons jamais autre chose que la newsletter mensuelle de notre boutique pour laquelle vous vous êtes inscrit.”

Tout cela rassure vos potentiels futurs abonnés et anticipe leur blocage sur le fait de vous laisser leur coordonnées. Vous leur montrez ainsi que vous les avez compris et que cela fait partie intégrante de votre fonctionnement que de satisfaire en amont votre clientèle.

Pensez également à mettre en place une stratégie de double opt-in. Pour rappel, le double opt-in est une pratique où la demande d’abonnement à une newsletter ne devient effective qu’une fois que l’abonné a confirmé son abonnement en cliquant sur un lien figurant dans un e-mail de confirmation d’enregistrement de la demande.

N’écoutez pas ceux qui vous diront que vous allez perdre 90% des personnes intéressées de cette manière. Voyez plutôt le verre à moitié plein, car cela vous permettra de gagner des abonnés réellement intéressés par votre marque/produit et motivés à l’idée de recevoir votre newsletter plutôt que d’avoir beaucoup de “touristes” qui au final ne vous donneront pas un feedback intéressant de vos campagnes.

5- Simplifiez les étapes d’inscription

Votre futur abonné ne doit pas aller chercher comment s’inscrire chez vous parce que si vous attendez qu’il vous trouve, vous allez attendre longtemps. Vous vous devez d’être partout. À chacun de vos articles, mettez dans une barre latérale un formulaire d’inscription (de préférence pré-rempli – et oui on est tous un peu fainéants de nature) et faites également en sorte qu’il soit bien visible graphiquement parlant.

Pensez également à un pop-up d’inscription, quoi qu’en disent les critiques, ça marche !

Surtout quand votre lecteur est en train de lire votre article et que ce dernier le passionne. C’est à cet instant que 10 secondes après le début de sa lecture, le pop-up apparaît. Ce n’est pas agressif vu qu’il a eu largement le temps de découvrir vos compétences et votre domaine d’activité, ce sera une occasion pour lui d’en savoir plus sur vous !

Tout cela se fait en un clic pas plus ! Juste un petit encart avec inscrit “Mon email” dedans pour que tout un chacun soit capable de savoir où il doit remplir.

Ne demandez pas trop d’informations, vous aurez l’occasion plus tard d’en demander plus. Au début, soyez simple, juste un email suffit !

Comment faire de supers pop-up pour générer des prospects

6- Utilisez les réseaux sociaux

À quand remonte la dernière fois que vous avez demandé à vos followers Twitter ou à vos fans  Facebook de s’inscrire à vos newsletters ?

Maintenant que Facebook a mis à jour son API, vous pouvez également poster votre newsletter directement sur votre page pro – voilà une excellente façon de donner aux non-abonnés un aperçu de ce qu’ils pourraient voir s’ils s’abonnent.

Qu’en est-il des Facebook Lead Ads (les publicités à formulaires de Facebook) ? Vous pouvez maintenant faire des formulaires dans Facebook et récupérer directement les inscrits dans ActiveTrail sans aucun effort…Une très bonne chose pour votre campagne d’acquisition, que ce soit en temps ou en efficacité.

Comment récupérer vos prospects Facebook dans ActiveTrail

7- Donnez un aperçu

C’est de plus en plus à la mode, surtout dans les magazines de presse en ligne, de fournir une partie d’une ressource gratuite tout en promettant plus si l’internaute s’inscrit à votre newsletter. S’il est vraiment intéressé par votre contenu, il n’aura aucun mal à “payer” ce petit prix pour avoir accès à ce qu’il demande.

Par exemple, faites un post sur les « 5 meilleures astuces pour obtenir plus de trafic vers votre blog. » Laissez à votre lecteur la chance de lire au moins la 1ère (vous êtes quand même bon seigneur), faites en sorte que celle-ci soit la meilleure tant qu’à faire, puis votre formulaire d’inscription bloquera la lecture du reste pour ne la rendre disponible qu’en cas d’abonnement.

Par contre, si vous utilisez cette astuce, il faudra plus que jamais employer le double opt-in sous peine de fortes déconvenues. Beaucoup de personnes auront tendance à mettre de fausses adresses juste pour accéder à votre contenu exclusif.

8- Des landing pages dédiées

En plus de ce que l’on a exposé précédemment dans le fait de mettre un petit module d’inscription toujours présent, notamment près des différents contenus que l’on a créé, il est de bon ton de créer une landing page (une page d’atterrissage) dédiée qui vous permettra de rediriger vos visiteurs issus de divers canaux tels que les médias sociaux, les campagnes payantes (PPC) ou autres, vers des pages plus adaptées à leur provenance.

De cette façon, votre message sera mieux orienté selon la provenance.

9- Et pourquoi ne pas mener votre enquête ?

Avez-vous pensé à mener une enquête sur le Web ? Le sujet importe peu, il vous suffit surtout d’offrir un super cadeau à la mode comme le dernier ordinateur à la pomme avec tirage au sort parmi les personnes qui se sont inscrites. Non seulement vous pouvez collecter des adresses e-mail qui ont de fortes chances d’être “réelles” car si le prix exige une livraison à domicile, vous êtes doublement gagnant puisque vous aurez même le droit de recevoir des adresses postales de vos prospects.

Cette astuce a beau être vieille comme le monde elle fonctionne toujours autant.

10- Soyez un bon invité

Pourquoi ne pas vous construire une petite notoriété ?

Vous êtes bon dans un domaine ? Vous fourmillez d’idées ? Vous aimez écrire ?

Dans ce cas, prouvez-le en écrivant dans plusieurs blogs ayant ou pas un thème commun au votre et qui seraient heureux d’avoir votre avis et vos conseils de spécialiste. En échange, cela vous fera connaître et les gens viendront alors chez vous pour en savoir plus. Vous pouvez même dans le cas de concordances avec un sujet pour lequel vous avez déjà écrit sur le sujet, proposer au blog où vous êtes invité de faire un lien vers l’article connexe. Cela serait doublement gagnant.

Évidemment même après ces quelques idées, vous vous doutez bien qu’il en existe des centaines d’autres. Nous vous avons choisi au hasard certaines qui reviennent souvent dans la bouche des marketeurs mais n’hésitez pas à en explorer d’autres qui vous paraissent plus adaptées à votre stratégie.

Pensez également à suivre nos conseils sur le blog pour améliorer votre stratégie marketing globale et améliorer votre ROI.