13 étapes pour rédiger une newsletter à succès 

La newsletter est un outil de communication puissant qui vous permet de créer un lien de proximité avec vos cibles.

Bien entendu, pour atteindre toutes ses promesses, il faut que votre newsletter soit à la hauteur des attentes de vos cibles.

Mais connaissez-vous leurs attentes à ce sujet ? Probablement pas. C’est pourquoi nous avons écrit cet article. Pour vous aider à y voir plus clair et vous donner de vraies astuces pour vous en sortir honorablement.

Car si vous débutez dans cet exercice, vous vous demandez certainement quels sont les indispensables d’une newsletter ? Comment créer la newsletter parfaite ? Comment rédiger une newsletter à succès ?

Celle qui donnera envie d’être lue, encore et encore…

Voici 13 étapes pour écrire une newsletter efficace, qui capte immédiatement l’attention de vos abonnés, sans jamais leur donner envie de fuir ou pire, de se désabonner.

comment-ecrire-newsletter-efficace

Souvenez-vous, une newsletter n’est pas un email marketing

Il est important de distinguer une newsletter d’un emailing.

D’ailleurs, faites-vous la différence entre les deux ?

Aussi appelée lettre d’information, une newsletter est un type d’emailing qui a pour objectif principal la fidélisation client, mais aussi le lead nurturing, qui consiste à nourrir l’intérêt de vos prospects.

En effet, les abonnés à votre newsletter sont aussi bien des clients que des prospects. Et ils sont avant tout des lecteurs, avides d’apprendre des choses sur votre entreprise.

Ce qu’ils ne veulent pas ? Recevoir un emailing promotionnel qui leur propose une myriade de remises. Non !

Ce qu’ils attendent au contraire : du contenu intéressant, des informations pertinentes ou encore des actualités croustillantes.

Vous pouvez distiller des informations types « expert » dans une newsletter et des informations plus informelles sur votre entreprise dans une autre ; cela vous permettra de donner plus de rythme et de rompre la monotonie de vos envois.

Ou bien, au sein d’une même newsletter, vous pouvez passer d’une contenu « expert » à un contenu plus léger.

Faites des tests, et observez ce qui fonctionne le mieux pour vous.

newsletter-impressionne-lecteurs

Rédiger une newsletter à succès en 13 étapes

Étape #1 : Définir l’objet de votre newsletter

C’est un fait, pour être lue, vos abonnés doivent cliquer sur votre newsletter dans leur boîte mail. S’ils ne cliquent pas dessus, ils ne pourront la lire. Alors, comment donner envie de cliquer dessus, alors que votre newsletter est noyée dans un flot d’emailings ?

C’est là qu’entre en jeu l’objet de votre newsletter.

47% des destinataires se fient à cet élément afin de décider d’ouvrir un email ou non. 69% d’entre eux signalent leurs emails comme « spam » uniquement à partir de l’objet – Source.

Il est indispensable de bien choisir l’objet de son emailing pour espérer augmenter son taux d’ouverture. Et votre newsletter n’échappe pas à la règle !

Pour cela, vous devez trouver un objet accrocheur, percutant, qui donne envie d’en savoir plus…

Étape #2 : Proscrire tous les « spam » words

Votre newsletter doit donner envie d’être lue, on est d’accord, mais ne soyez pas dans l’excès. Parfois, lorsque l’on veut capter l’attention, il arrive que l’on fasse quelques faux pas.

Pour éviter d’atterrir dans les courriers indésirables de vos abonnés, n’utilisez pas les spams words, mots qui ont une portée promotionnelle.

Voici quelques mots à bannir, et à n’utiliser ni dans l’objet, ni dans le corps du texte de votre newsletter :

  • gratuit ;
  • argent ;
  • achetez ;
  • coupon ;
  • essai gratuit ;
  • promotion ;
  • offre promotionnelle ;

Étape #3 : Définir l’objectif de votre newsletter

Il est important de bien définir en amont l’objectif de chacune de vos newsletters. Vous en écrivez une par semaine ? Une par mois ? Une par trimestre ?

Peu importe la fréquence d’envoi de votre newsletter, il faut veiller, plus que jamais, à définir l’objectif général de votre newsletter.

C’est ainsi que vous pourrez réunir tous les éléments et informations à inclure dans chacune d’elle, et délivrer le bon message.

Étape #4 : Montrer son expertise 

Créer et envoyer une newsletter, c’est l’opportunité pour vous de montrer votre expertise dans votre domaine. Alors, faites-le !

Il ne s’agit pas là de faire la promotion de vos produits ou de vos services, mais de parler de votre actualité, de sujets qui sont importants pour votre entreprise et que vous maîtrisez.

Montrez votre valeur ajoutée.

Étape #5 : Créer du contenu intéressant

Le principal facteur déterminant le succès ou l’échec d’une newsletter est le contenu lui-même. Il ne suffit pas d’utiliser une grammaire et une orthographe impeccable, un vocabulaire étendu pour écrire une newsletter attrayante.

Alors, comment faire une newsletter qui captive ?

Votre newsletter doit être agréable à lire, facile à comprendre, intéressante, pertinente, voire originale…

N’hésitez pas à raconter des petites histoires pour chaque actualité à présenter – amusantes ou émouvantes parfois – en utilisant le storytelling. Vos abonnés adoreront, et cela sera plus digeste qu’un texte trop sérieux.

Par exemple, vous venez de sortir un nouveau produit. Ne vous contentez pas d’énumérer toutes ses caractéristiques et ses atouts. Vous pouvez par exemple parler du produit à la première personne, comme s’il se présentait.

Ou bien vous pouvez vous mettre à la place d’un consommateur et de ce qu’il ressent lorsqu’il a le produit en main. De nombreuses possibilités s’offrent à vous…

Étape #6 : Miser sur une newsletter courte et du contenu attrayant

Peu importe le logiciel emailing que vous utilisez pour créer vos newsletters, faites attention à la longueur de celles-ci.

Souvent, vous n’aurez pas assez de choses à raconter pour aborder plusieurs sujets dans votre newsletter. Et tant mieux d’ailleurs…

Et puis, même parfois, vous choisirez de consacrer votre newsletter à un seul sujet qui vous paraît tellement important que vous voudrez le mettre au centre de toutes les attentions.

Alors, même si ce sujet vous tient à cœur, veillez à ne pas surcharger votre newsletter, et préférez renvoyer vers une landing page dédiée.

Vous avez de nombreuses actualités à annoncer dans la newsletter du mois de Septembre ?

Là aussi, veillez à faire court. Inutile d’écrire un roman ! D’ailleurs, vos lecteurs vous remercieront…

Vous le savez, votre objectif est de rédiger plusieurs paragraphes brefs, évoquant les éléments principaux d’une actualité de votre entreprise, puis de rediriger vers une landing page, vers votre blog, ou les réseaux sociaux.

Il vaut mieux écrire des textes courts et alléchants qui captent l’attention de vos lecteurs et leur donnent envie de lire vos prochaines newsletters.

Alors dites adieu aux articles longs et insipides qui vous feront automatiquement augmenter le nombre de désabonnements. Ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?

newsletter-modele-contenu-attrayant-ritual

Étape #7 : Personnaliser le contenu

Lorsque vous écrivez une newsletter, vous avez généralement l’avantage de connaître le nom de vos destinataires, ainsi que d’autres informations d’identification et même leurs centres d’intérêts.

L’outil de personnalisation d’ActiveTrail utilise ces informations pour vous permettre de personnaliser votre texte et vos images.

Si, pour une newsletter, nul besoin de segmenter, car vous envoyez le même message à tous vos abonnés, vous pouvez toutefois rendre celle-ci plus intime et personnelle.

En rédigeant un message plus humain, vous vous connecterez davantage à vos lecteurs en leur donnant l’impression d’être uniques et privilégiés. Et ceux-ci en redemanderont !

De plus, un objet d’email personnalisé augmente de 50% le taux d’ouverture de votre newsletter.

Étape #8 : Penser au design de votre newsletter

Le genre humain dans son ensemble est très focalisé sur le visuel. Lorsque vous concevez votre newsletter, gardez à l’esprit que vous devez attirer le lecteur dès le premier coup d’œil.

On dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, cependant nous le faisons tous quotidiennement. L’éditeur de newsletter ActiveTrail, facile à utiliser, s’en charge pour vous. Si une image attire ou interpelle le lecteur immédiatement, il s’y penchera pour voir le contenu que vous avez à offrir.

newsletter-miser-sur-le-design-asana

Étape #9 : Utiliser des puces

Faites savoir votre point de vue rapidement et succinctement. Des études montrent que les utilisateurs ne lisent pleinement en moyenne que 19% du texte dans les newsletters, et 35% du temps, ils scannent la newsletter pour relever les points importants.

N’hésitez pas à souligner les éléments importants en utilisant des puces (bullet points en anglais) ; celles-ci sont le format idéal pour les données ou analyses que vous souhaitez mettre en avant.

Étape #10 : Intégrer des chiffres

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à mentionner des chiffres dans votre newsletter. Ils vous permettront de capter l’attention immédiate de vos lecteurs, et donneront plus d’impact à vos mots.

Sachez qu’en principe, les lecteurs lisent davantage des contenus qui intègrent des chiffres, car c’est beaucoup plus concret pour eux.

Par exemple, lorsque vous parlez de vos engagements pour l’année à venir, n’oubliez pas d’inclure des objectifs chiffrés. Idem, si vous voulez faire un état des lieux de l’année écoulée, essayez de donner des chiffres si vous le pouvez ; ce sera beaucoup plus parlant pour vos lecteurs.

Étape #11 : Inclure un call-to-action incitatif

Pour une créer une newsletter efficace, il ne faut pas négliger le bouton d’incitation à l’action ou call-to-action (CTA). Il existe plusieurs types de CTA : les liens classiques, les images cliquables et renvoyant vers un autre contenu, les boutons.

En principe, vous ne devez insérer qu’un seul call-to-action au format « bouton ».

Et pour qu’il tienne toutes ses promesses, il se doit d’être bien visible. Vous pouvez donc jouer sur les couleurs du bouton, du texte, la typographie, ainsi que sur la taille du bouton en lui-même.

Ensuite, veillez à ce que le texte soit suffisamment incitatif pour donner envie de passer à l’action et de cliquer.

Ainsi, privilégiez les structures sujet + verbe mettant en avant l’action à faire par le lecteur. Par exemple, préférez « Je découvre les engagements de [Nom de l’entreprise] » plutôt que « Découvrez nos engagements ».

Ou bien comme dans l’exemple ci-dessous, vous pouvez mettre une phrase un peu plus originale du genre : « Votre voyage sensoriel commence ici », sans pour autant faire de la promotion et chercher à vendre l’un de vos produits.

C’est tout bête, mais cela peut vraiment faire la différence. Mettez-vous à la place de vos abonnés, votre taux de clics s’en ressentira.

newsletter-call-to-action-incitatif-nassau-paradise-island

Étape #12 : Relire votre newsletter

Relisez et relisez encore. Les plus petites erreurs, même minimes, peuvent renvoyer une image non professionnelle de votre entreprise et ternir votre réputation. Il ne faudrait pas que vous envoyiez à toute votre liste d’abonnés une newsletter truffée de fautes.

Cela ferait vraiment mauvaise impression, notamment si c’est votre première newsletter. Alors n’hésitez pas à la faire relire à une, deux, ou trois autres personnes, si vous le pouvez.

Étape #13 : Prendre du bon temps en rédigeant

Enfin, lorsque vous vous demandez comment écrire une newsletter, rappelez-vous les étapes ci-dessus, mais n’oubliez pas de vous amuser en l’écrivant.

Les efforts et l’énergie que vous mettrez dans ce projet seront récompensés. Soyez créatif, réfléchi… et n’oubliez pas, un peu d’humour ne fait pas de mal.

 

Maintenant que vous savez comment rédiger une newsletter, lancez-vous sans hésiter et envoyez vos premières campagnes emailing.

Souvenez-vous, la newsletter est l’outil le plus efficace pour tisser une relation durable avec vos abonnés, clients comme prospects. C’est aussi un levier incontournable pour faire prospérer votre activité en soignant votre image de marque et votre réputation.

Vous verrez, dans tous les cas, c’est payant !

se-lancer-dans-email-marketing